Montres Chinoises… un cas intéressant !

Publié le 29 Mars 2015

Thomas Earnshaw - Commodore

Thomas Earnshaw - Commodore

Certes, nous n’allons pas parler de produits de milieu de gamme, mais le cas est à relever.

 

Nous vous avons dans ces colonnes, maintes fois mis en garde au sujet de contrefaçon d’appellations. Certaines marques n’hésitent pas à utiliser des noms d’horlogers illustres pour donner à leur production, une dimension « acceptable », alors que trop souvent, la qualité n’est pas là !

 

Certains inventeurs de complications horlogères particulières sont bien connus des passionnés. Ils ont été nombreux grâce à leurs recherches poussées, à proposer des innovations qui ont transformé le visage des garde-temps… et c’est tant mieux !

 

Quelques-uns ont même créé des marques à leur nom, d’autres ont collaboré avec de fameux créateurs, mais tous n’ont pas protégé leur patronyme, quand c’est celui de leur famille qui a été naturellement utilisé.

 

Nous nous sommes toujours élevés ici contre les marchands sans vergogne qui ont tenté de faire passer leurs productions (parfois très en dessous de la moyenne) pour des montres ayant une antériorité historique fameuse. Nous nous sommes surtout élevés contre ceux d’entre eux qui ont caché la vérité, trompant les moins informés d’entre nous. Nous avons ainsi des cas jusque dans notre pays.

 

En 1977, une grande compagnie Hongkongaise, comme il en existe plusieurs sur ce territoire et en Chine Continentale, a émergé. Ses productions vont aujourd’hui du tout venant à des garde-temps de qualité supérieure. Son nom : Solar Time Limited. En se perfectionnant dans son métier, elle a su au cours des années, proposer à ceux qui souhaitaient développer leur propre marque, un process complet et contrôlé.

 

Ne nous leurrons pas, une très grande quantité de marques à consonance européenne ont profité de ses services comme de ceux d’innombrables autres société qui sont apparues depuis. Leur maîtrise est excellente et le produit fini s’adapte à des besoins infinis. Ce ne sont pas ces sociétés qui sont à blâmer, mais les Européens eux-mêmes qui font croire autre chose.

 

En 2011, une société anglaise qui distribuait déjà des marques connues (et parfois certaines de qualité), comme Avi-8, Klaus Kobec, Jas Mc Cabe, Fjord ou Swiss Eagle a voulu présenter sur le marché des garde-temps d’aspect prestigieux, mais construits économiquement. Ainsi, nous avons vu apparaître la marque CCCP, mais surtout Thomas Earnshaw.

 

Nous y voici : encore un grand horloger de la fin du 18ème siècle, inventeur de complications chronométriques, ayant collaboré avec le non moins célèbre John Arnold. Donc un prénom et un nom relativement communs que beaucoup de gens auraient pu porter. On ne protège que très rarement les noms de famille… ce n’était pas la préoccupation de Thomas Earnshaw !

 

Alors me direz-vous, où est la particularité de ce cas ?

 

Dartmouth Brands limited qui détient la distribution de Thomas Earnshaw parle bien sur son site des merveilleuses réalisations de ce fameux horloger, avec force détails et gravures… mais reste parfaitement claire sur la différence entre les réalisations d’Earnshaw et les garde-temps qu’elle commercialise. On ne peut que souligner cette honnêteté, même si les prix de vente sur le Site maison sont bien plus élevés que dans les boutiques spécialisées, ou les marchands qui procèdent à des « ventes privées » - Ceci relève davantage d’une « technique » de vente moderne que d’une volonté réelle de tromper l’acheteur. On vous informe sur ce phénomène continuellement !

 

Ceci dit, bien que la marque soit très peu connue en France, on accède à des avis complets et des revues sérieuses. Au résultat, il semble que (toutes proportions gardées), nous soyons en présence d’un réel effort de qualité. Les ateliers de Hong Kong ont fait de grands progrès au niveau de la finition et du contrôle, les matériaux utilisés sont conformes aux nécessités et les calibres mécaniques ou à quartz, sont issus, soit des meilleurs productions Chinoises, soit de celles des Japonais.

 

Nous devrons revenir dans quelque temps pour vous parler de la durabilité, mais les choses semblent prendre le bon chemin !

 

.............

 

Je vous avais promis de revenir avec mes observations personnelles - J'ai donc commandé la montre et l'ai portée pendant quelques temps. Ci-dessous les photos de la montre que j'ai reçue (même modèle = Commodore) : 

La montre que j'ai reçuLa montre que j'ai reçu
La montre que j'ai reçuLa montre que j'ai reçu

La montre que j'ai reçu

Voici ce que j'en pense : Après avoir regardé le garde temps sous toutes ses coutures (fond vissé), l'avoir soupesée (elle est massive), portée et avoir regardé son fonctionnement, je confirme mes impressions de départ. Déjà au niveau de la présentation, vous obtenez un produit parfaitement emballé dans un coffret cuir sans reproches, avec une documentation complète en plusieurs langues et efficace.

Le coffret protégé par une feuille de soie est contenu dans une surboîte.

La montre est très bien terminée, pas de défaut de finition, un bracelet à attaches rapides, de facture supérieure en cuir de bonne qualité et assez souple (la boucle ardillon est très originale). Le mécanisme d'origine japonaise est régulier et il n'y a aucun flottement dans le déplacement des aiguilles lors de la mise à l'heure. Les commandes sont franches et souples.

Le cadran est très beau avec des applats propres et sans bavures et des aiguilles bleues.

Bref, un produit sérieux et dont le prix reste raisonnable lors des ventes privées !

En effet sur le Site maison, la montre est trop chère (450 euros), mais cependant proposée à environ 90 euros ponctuellement. A ce prix là, vous faîtes une excellent affaire, si l'on reste conscient que cela reste tout de même une montre à quartz.

Il reste à observer son étancheité, son intégrité et sa durabilité dans le temps. Nous en reparlerons dans un moment !

Vues de détailVues de détail
Vues de détail

Vues de détail

Rédigé par montres bonnes affaires

Publié dans #informations 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nicolas 21/11/2018 10:00

Bonjour,

A la recherche d'une jolie montre avec mécanisme apparent, votre article m'a aidé dans mon choix et je tenais à vous en remercier. Ne disposant pas d'un budget substantiel en ce moment et ne connaissant pas les différentes marques, j'ai finalement décidé d'acheter une montre de cette marque pour moins de 100€.

J'attends d'elle qu'elle dure au moins quelques années, d'ici là j'espère pouvoir en acheter de meilleure qualité avec un budget un petit plus conséquent.

Donc merci beaucoup de vous être penché sur cette marque.

Philippe 11/03/2018 16:01

Bonjour Jimmy,

Quel est votre retour sur cette marque 2 ans après?
Avez vous aussi pu tester leurs modèles automatiques?

Cordialement,

montres bonnes affaires 11/03/2018 17:49

Bonjour Philippe,
2 ans après (bien que je ne porte pas mes montres très longtemps, car j'en ai 100), je n'ai rien à dire de négatif. La tenue de la montre est confirmée et la batterie est toujours en action. Je confirme donc mes impressions de départ.
En ce qui concerne les automatiques, rien a dire non plus. ce sont la plupart du temps des mécanismes japonais sans aucun souci.

watchy 16/11/2017 13:06

Pour récupérer le bracelet, ça vaut le coup.
moins cher qu’un bracelet en Europe.

montres bonnes affaires 16/11/2017 14:43

Oui Wtchy, parfois ça peut valoir le coup, tout dépend de la qualité qu'on recherche !
Mais acheter une montre assez bonne avec un assez bon bracelet, pour finalement jeter la montre !....
Mieux vaut investir dans un bracelet de qualité dès le départ !

titou 15/05/2016 11:59

Bonjour, je cherche un site sérieux , je suis intéressé par des montre automatique , ou je pourrait acheter une montre Richard mille ( copie) . en attente d une réponse.

montres bonnes affaires 15/05/2016 13:30

Vous ne trouverez jamais de site sérieux pour acheter une copie de grande marque, car cette activité, par définition est tout, sauf sérieuse.
Je comprends que le prix de l'original soit un frein, mais vous pouvez trouver de très bonne montres "sérieuses", fiables et durables dans le domaine du milieu de gamme. Le site vous en propose des quantités.
Sinon, il vous reste la possibilité d'économiser... Mais s'il vous plait, n'achetez pas de copies !

fed 26/04/2016 14:43

Bonjour,
Je possède une montre Thomas Earnshaw, modèle ES-8041-01 Automatique. Je l'ai malheureusement laisser tomber par terre, et elle ne fonctionne plus. Mon beau-frère, horloger, a pu voir que le pivot inférieur de la roue d'échappement est cassé. Après de longues recherches sur internet je ne trouve rien sur d'éventuelles pièces de rechange. Savez-vous s'il est possible d'en trouver? Je vous remercie d'avance.
Fed

montres bonnes affaires 26/04/2016 17:22

Si vous parlez anglais, pouvez vous faire aider ou bien avez la possibilité de traduire en anglais votre demande, envoyez un mail à : info@mistal.co.uk . Ce sont les distributeurs pour l'Europe. Ils devraient pouvoir vous fournir les pièces nécessaires.
Cependant, si votre montre coûte moins de 200 euros, avec le coût des pièces, de la réparation et du transport, vous auriez sans doute avantage à la remplacer.

Philippe 21/03/2016 10:55

Bonjour,

J'aimerais savoir quelle est la nature des mouvements montés sur les montres automatiques T.E; et plus particulièrement sur les Modèles Beagles et Armagh. Même s'ils sont chinois, quelles sont leurs références? Avez vous pu accéder à ces informations?

En vous remerciant pour votre réponse, quelle qu'elle soit,

Bien cordialement,

P. HAUZA

Fed 27/04/2016 10:27

Merci pour votre réponse. Je vais me renseigner alors.

montres bonnes affaires 12/04/2016 20:26

Inter T S.A. est un autre nom pour Kronos, ou du moins son ancienne Raison Sociale. Donc le mouvement IT10 qui semblerait être un clone du 2824 de chez ETA ne semble plus utilisé par la marque et l'appellation a très bien pu être réutilisée par Earnshaw (à tort ou à raison ?)... Il y a tant d'accords de récupération des anciens calibres (en témoigne les mouvements Venus transférés en Chine avec les outillages dans les années 60 !) . En ce qui concerne les mouvements Armagh, il ne faut pas vous leurrer, ce sont des mouvements chinois (d'assez bonne qualité) qui sont rebadgés "Armagh" en raison des travaux de Thomas Earnshaw qui créa un régulateur pour l'Observatoire du même nom, aux alentours de 1789. Rien ne confirme une origine suisse des mouvements - à mon avis, il ne s'agit que d'une recherche de légitimité liée à des noms célèbres. Cela n'enlève en rien la qualité des mouvements utilisés par la marque, même s'ils n'en ont pas le prestige !

Philippe 12/04/2016 16:16

Après quelques recherches sur le web, il semble que le modèle Beagle, estampillé "Swiss Made" soit équipé d'un mouvement INTER-T IT 10 de Kronos. Sur le site Kronos, il n'est en revanche pas fait mention des calibres ITi, mais d'autres productions maisons... Je demeure donc preneur de renseignements concernant ces mouvements.
Concernant le modèle Armagh en revanche, je ne trouve rien - nulle part -
Avez vous eu plus de succès de votre coté de part vos connaissances et votre réseau?

montres bonnes affaires 26/03/2016 11:14

Oui, je confirme, en tout cas pour cette marque !
Un de mes amis formé en école d'horlogerie et réparateur émérite se sert même à présent chez Seagull, ayant reçu ses derniers calibres ETA mal finis et avec des pièces manquantes. c'est une dure réalité !

Philippe 25/03/2016 21:42

Je vous en remercie par avance.
Confirmez vous par ailleurs votre bonne impression de l'article ci dessus vis à vis de ces montres?
Bien cordialement,

montres bonnes affaires 21/03/2016 13:45

Je ne peux pas vous répondre immédiatement - Je vais regarder le sujet et reviendrai bientôt.

Sean 10/04/2015 17:34

Interessant! Cet article reprend 2 thèmes que je défends aussi sur mon blog: Les noms de marques liés à des horlogers disparus (http://mondeetmontres.blog4ever.com/blog/laissez-les-morts-en-paix) et la qualité de ce qui en découle (http://mondeetmontres.blog4ever.com/marques-horogeres-la-liste-orange). Au moins Thomas Earnshaw ne tente pas (trop...) de tromper le client sur l'aspect historique!