Qu'est devenue Minerva ?

Publié le 2 Octobre 2015

Qu'est devenue Minerva ?

On trouve encore à notre époque des montres de la marque Minerva à des prix élevés, mais l’histoire de ces garde-temps que l’on croit aujourd’hui disparus demande une petite explication.

 

En effet, il n’est pas rare de trouver chez tous les bons distributeurs de montres d’occasion des modèles Minerva entre 3500 et 15 000 euros. Les tous premiers modèles en bon état général ne descendent guère en dessous de 1000 euros.

 

La Manufacture qui a avantageusement pris le nom de la Déesse Romaine de l’Artisanat… mais aussi de la Sagesse, date de bien longtemps, puisque c’est la famille Robert qui l’a fondée dans le village de Villeret en Suisse peu avant 1860.

Ce n’est qu’en 1923 que le nom de Minerva a été choisi. Auparavant, on la connaissait sous le nom de Fabrique de Faverges. En 1940, c’est la famille Frey employée depuis des années par les créateurs qui en prend le contrôle, conservant le nom de MINERVA jusque dans les années 2006. Entre temps, elle aura changé de mains à plusieurs reprises jusqu’à son acquisition par le groupe Richemont.

 

On lui connaît de très fameux calibres, dont le N° 9CH dans les années 1910, le N°20 à roues à colonnes dans les années 1925, améliorant le 13CH, le N°48 dans les années 1945 et surtout le fameux 175, conçu par André Frey et qui a été fabriqué par la suite par Ebauches et qu’on nomme souvent Venus.

 

L’entreprise subit le contre coup de l’avènement du Quartz en 1970, comme toutes les autres fabriques Suisses spécialisées dans le mécanique, perdant pratiquement le quart de son personnel.

 

L’usine construite en 1902 existe toujours à Villeret et produit de magnifiques mécanismes, dont quelques chronomètres splendides, mais qu’est-il advenu du nom ? Tout simplement celui d’un concepteur exclusivement rattaché à une récente et très qualitative marque d’horlogerie : Montblanc ! ...elle-même membre du groupe Richemont.

Qu'est devenue Minerva ?

Rédigé par montres bonnes affaires

Publié dans #Articles de 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Timo 04/02/2020 20:56

A l’époque Minerva construisait également le plus beau curvimètre que j’ai pu rencontrer... je cherche absolument à m’en procurer, savez-vous où l’on peu encore en trouver ?

D’avance merci !

ni 12/05/2016 01:36

Bonjour. N ayant pas des moyens inconsidérés, j ai acheté plusieurs montres sur amazon, souvent parce que j aimais bien leur look. 2 marques posent clairement 1 problème : gigandet, vs avez fait 1 article dessus, mais j en ai 2, 1 a perdu ses aiguilles en 3 semaines. Sturhling : idem. Et pour le mm prix, voys avez 1 montre qui perd 4 minutes par jour, ce qui est assez gênant. Vous parlez de 1er prix, mais pour avoir travailler très longtemps avec l asie, je peux vs dire que ce que vs dites valoir 25€, en production, en vauten fait 5 maxi, si il y a 1 peu de quantité. Et 1 peu de quantité pour des chinois, cela peut vouloir dire 10 000 montres. Alors effectivement, je me doute qu 1 marque "normale", ne commande pas 10 000 modeles identiques, d ou le prix de l ouverture des moules, de la programation cnc etc... sinon, les chinois ne repugnent pas à usiner du titane, cela coute cher, mais c est faisable. En revanche parler leur de magnesium, et c est peut être la seule fois ou 1 chinois, sans aucun racisme de ma part, au contraire, j apprecie certaine valeurs, d autres moins, donc 1 Chinois voys dira non, pas possible. Et pour cause, le magnesium est extrement inflammable, et ns parlons de pourcentage très élevés. Alors personne de bon sens, ne voudra abîmer la commande numerique 3 axes, qui peut coûter très très cher, quand elle usine du titane. En revanche, j en ai 1 peu marre de lire partout, c est du made in china, c est de la m... reveillez vous ! Les chinois possèdent l arme atomique, ils envoient des fusées dans l espace, et la politique du coucou (l oiseau) est toujours de mise. Ceux qui pestent contre les transferts de technologies, sont aussi ceux qui envoient les produis et les ingenieurs les plus pointus, avec les process dans leur portable. Fatalement, à force de vouloir tjr produire moins cher, fatalement, les chinois se retrouvent à fabriquer des pieces en carbonne, souder des pieces d alu tellement fines qu 1 robot normal ne peut pas les souder, mais qu 1 ouvrier plus que spécialisé et performant, vous soudera souvent sans problemes. Dubai fabrique toutes les wakeboard planches de kite, de surf etc..., Israël depose 1000 brevets très technique par jour, bref, evitez de vouloir commenter à tout prix, surtout avec cette particularité bien franchouillarde de tout juger et surtout tout critiquer, cela devient franchement pénible. D ailleurs cette mentalité bien francaise, fait que ns sommes le plus mauvais pays en ce qui concerne la stabilité de certain marchés, et les budgets que les francais allouent ds certains produits. J ai ecris ce message de manière anonyme, non pas par lacheté, mais par soucis de protéger mon travail, disons que certaines personnes pourraient faire le lien entre ce que j ecris sur ce forum, indiqué par 1 client, et ce que je fais. Bref, pas possible de publier en signant, ce qui m ennuie profondément. Et oui, promis, je n acheterais plus de montre à 200 €...enfin si, des seiko, casio, yema... et pas des gigandet. Merci pour cet excellent blog qui permet de mieux cerner le marché montres. N...

montres bonnes affaires 12/05/2016 15:35

Bonjour, et merci pour votre long commentaire.
Je serais loin de mentir en disant que je suis assez d'accord avec vous - Je crois l'avoir exprimé de nombreuses fois sur le Blog : Les Chinois ont bien des choses à nous apprendre !
Nous ferons simplement la différence entre l'ingéniosité et l'excellence de certains produits et la production de masse, qui malheureusement inonde le marché avec cette qualité tirée vers le bas, qui n'est qu'une réponse à la demande : Toujours plus pour moins cher. Nous saurons faire notre marché avec les considérations qui animent tout bon amateur d'horlogerie : le meilleur rapport qualité-prix !