Montres connectées

Publié le 29 Juin 2014

montre connectee

Puisqu’il faut bien en parler, je vous donnerai simplement mon sentiment.

 

Il semble évident que l’avenir nous réserve bien des surprises... sur les applications possibles de tous ces objets électroniques qui envahissent nos poches et nos serviettes. On peut facilement imaginer qu’au-delà des appareils photo intégrés, des connections à internet ou des contrôleurs de notre rythme cardiaque, nos téléphones par exemple, deviendront de véritables terminaux multifonctions, dont certaines restent à inventer. Dans ce contexte, on peut facilement entrevoir l’intérêt de posséder des « périphériques » complémentaires (comme aujourd’hui, les oreillettes). Il est d’ailleurs possible que les avancées technologiques encouragent l’émergence d’équipements qui simplifient la prise en ligne d’un appel ou la vision directe d’une vidéo « face à l’œil » de façon confortable – Il suffit de regarder quelques films de science-fiction pour s’en convaincre ou les annonces sans fin concernant les lunettes à réalité augmentée.

 

Alors pourquoi pas un équipement au poignet remplissant certaines de ces fonctions ou les rappelant…et qui en même temps donnerait l’heure !

(Il est toutefois important de noter d'après une récente étude de Gfk Consumers Experiences réalisée sur 5000 usagers link  dans plusieurs pays, que seuls 11% des utilisateurs affichent l'heure sur leur terminal !)

Aujourd’hui la montre connectée semble facilement offrir de nombreux avantages et s’impose naturellement grâce au marketing.

Pour ce périphérique, il y aussi beaucoup d’autres applications à envisager… jusqu’à l’inclusion d’un écran souple enroulable…

Ce qui me fait penser que cette nouveauté (la montre connectée) rejoindra vite une évolution complexe, dans laquelle, le fait de donner l’heure ne sera qu’une des fonctions déjà présente dans tous les autres périphériques.

 

C’est pourquoi, je ne m’avance pas trop à prédire que le phénomène de la montre… « qui possède d’autres fonctions », se transformera en un « appareil électronique de poignet » ou « electronic apparatus wrist » (allez hop, j’invente le mot « EAW » ou I and you)… possédant entre-autres fonctions, la possibilité de « donner l’heure ».

Bien entendu, cette « vision » m’arrange et me permet de dire que l’horlogerie pure et dure restera le seul « bijou » de l’homme… et que sa perpétuation demeure finalement assurée !

 

Rédigé par montres bonnes affaires

Publié dans #Informations 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bernard 22/11/2015 11:09

Bonjour

Depuis l’écriture de votre article en juin 2014, il y a eu du changements . Aujourd'hui il devient envisageable pour un amateur de belles montres de faire l'acquisition d'une LG G Watch Urbane ou Huawei Watch Active ou Motorola Moto 360, dans les 400 ou 500 dollars en moyenne.
J'ai écris à Seiko et Casio pour leur demander quel était leur projet dans ce domaine en sachant qu'ils risquent de perdre assez rapidement une part du marché s'ils laissent les fabricants d’électronique dont les tres puissants Coreen Samsung ou LG ou le chinois Huawei.
Quand les appareils photos numerique sont sortis, les Canon, Nikon, Kodak et autres ont eu chaud aux fesses avant de réagir.
Je tiens à dire que je n'ai reçu aucune réponse du service commercial de Seiko ou de celui de Casio. Je suis l'heureux possesseur d'une Casio Wave Ceptor Solar, d'une Edifice. d'une Seiko automatique et d'une Pulsar Kinetic.

Cordialement

montres bonnes affaires 25/11/2015 15:01

Bonjour Bernard
Vous savez, c'est comme les comités qui se battent pour qu'une Autoroute ne traverse pas leur région. Avec le temps, on réalise que le progrès est difficile à arrêter. Cependant, puisque vous prenez l'exemple de la photo, je vous dirai que mon fils et un autre de mes amis sont de grands photographes devant l'Eternel et que s'ils apprécient le coté pratique et fiable de la photo numérique, ils ne jurent que par la photo argentique qui reste supérieure en qualité intrinsèque... On pourrait multiplier les exemples à l'infini, avec par exemple le disque vinyl et le CD - L'avenir nous dira quel compromis nous aurons du faire !

bernard 24/11/2015 19:54

J’apprécie votre site et suis un amateur de montres. A la fin des années 1990, les fabricants d'appareils photos argentique se sont grattés la tête pour savoir si un appareil photo numerique était un appareil photo sérieux. Certains même à trop hésiter comme Kodak ont failli y laisser leur peau. Et aujourd’hui qui sérieusement achèterait un appareil argentique. Il est possible pour les fabricants de montres historiques de nous faire de belles montres connectées en conciliant la mécanique et l’électronique. Je suis convaincu, pour ma part que les fabricants de montres comme Seiko ou Casio qui ignoreront ce marché y laisseront leur peau dans les 5 à 10 ans qui viennent.

montres bonnes affaires 22/11/2015 13:02

Vous savez les ventes de montres connectées, particulièrement en France après avoir stagné quelques mois et connu malgré tout un certain intérêt attaché aux nouveautés en relation avec les smartphones... sont plutôt en train de régresser. On voit d'ailleurs certains constructeurs comme LG carrément retirer de la vente des produits perfectibles pour ne pas dire trop ambitieux. Ceci dit, je persiste à croire que l'horlogerie et les montres connectées sont deux mondes différents. Vous avez bien une horloge dans la voiture qui vous donne l'heure ! On n'a jamais vu de compétition pour rattacher ce phénomène parfaitement naturel (puisqu'on a continuellement besoin de connaître l'heure) à un esprit horloger.
Pour moi les montres connectées ne seront jamais rien de plus qu'un accessoire moderne de communication sur lequel on peut lire l'heure. Seiko et Casio sortiront certainement des produits connectés... pour suivre le tendance, mais je suis désolé, je ne crois pas à l'extension de ce marché au point de le rattacher à l'horlogerie.
Je ne sais même pas pourquoi j'en parle, mais je respecte quand même vos attentes !