Swatch invente le "mécanique"

Publié le 22 Mai 2014

Swatch Sistem 51 Irony
Swatch Sistem 51 Irony

Sistem 51 de Swatch, un cas particulier !

 

Mis à l’étude chez quatre entités du groupe (Nivarox, Comadur, Eta lui-même et le Service Recherches et Développement de Swatch) le « Sistem 51 » était déjà en chantier depuis quelques mois (ce nouveau mouvement automatique révolutionnaire fut annoncé au BaseWorld 2013).

 

51 composants en « arcap » (alliage de cuivre, nickel, zinc), 5 modules, 19 rubis et une seule vis centrale dans une cage étanche, un boîtier en résine sur bracelet cuir (réserve de marche de 90 heures !)

Ce mouvement protégé par de nombreux brevets annonce une précision hallucinante et une durabilité exceptionnelle (pas de lubrification !).

Le rotor (tungstène-résine) est en lui-même une prouesse technologique et il est doué d’une mobilité exceptionnelle. Tout juste lui reproche-t-on une certaine présence sonore due à la finesse du boîtier d’un peu plus de 13mm.

System 51 

 

On doit remarquer une oscillation réglée au laser après un montage entièrement automatisé qui lui confèrent une fiabilité absolue.

La nouvelle montre automatique de Swatch est disponible depuis la mi-avril 2014 en boutique * et se décline pour le moment en très peu de versions à l’allure assez cosmiques, mais le succès attendu nous offrira sans doute de grandes variations dans les années à venir.

 

Après le mécanique… le quartz a tout révolutionné, mais on n’a pas su pour la renaissance du calibre en métal, s’affranchir d’une conception déjà vieille de plusieurs siècles (en dehors de produits de recherche en carbone ou céramique, commercialisés à très haut prix). Swatch qui a déjà renouvelé l’horlogerie il y a 30 ans, nous offre ici un essai réussi.

 

Vous trouverez différents modèles de Swatch Sistem 51 sur Amazon ici.

 

Voir aussi l'article Montres automatiques à bas prix

 

System 51-copie-1      s51-1 s51-2

 

  S51 Module 1  S51 Module2

 

 

 

 

Rédigé par montres bonnes affaires

Publié dans #Informations 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

delaneau philippe 09/09/2014 11:53

vous donner une liste noir de fabricant de montre et quel ma surprise je vie le nom de constatin wei jen est deux et je suis content

montres bonnes affaires 09/09/2014 13:25



Bonjour Philippe. Vous êtes satisfait de la marque Constantin Weisz, je ne peux que m'en réjouir pour vous !


La firme Cheyron Gmbh qui est une société d'Import Export et dont on peut suivre les activités centrées sur l'électronique, importe les montres (auquelles elle a donné ce nom de
Constantin Weisz) par palettes depuis Hong Kong. Elle existe depuis bientôt 11 ans et profite de cette législation un peu particulière en Allemagne qui autorise ce qu'on appelle les
"marques Sino-Germaniques".


Ce sont des produits conçus et fabriqué en Chine (même si le Designer est allemand), comme beaucoup d'autres marques du même type, qui surfent sur une apparence de garde-temps de qualité avec de
nombreuses complications. Les matériaux utilisés sont de qualité moindre qu'en Europe et leur coûte bien moins cher. Les ouvriers qui montent ces objets à la chaine sont payés en élastiques (ou
en cacahuètes, si vous préférez), les contrôles sont légers ou inexistants, ce qui au final nous offre des montres de qualité insufisantes qui ne supporteront pas un usage intensif dans le temps
(durée de vie inférieure à 5 ans), avec des risques de panne supérieurs à 30%, contre 1 à 5% pour les montres fabriquées en Suisse  ou en Allemagne.


Que vous en soyez content, j'en suis heureux, mais ne vous attendez pas à continuer à l'être dans les prochaines années (ça se saurait d'ailleurs !). J'ai continuellement martelé sur ce Blog, que
chacun était libre d'acheter ce qui lui fait plaisir (et surtout, ce qui correspond à ses moyens !) Autrement dit, en achetant une montre automatique de cette marque tous les ans au prix de 150
euros, il vous faudra 10 ans pour atteindre le prix d'une montre à 1500 euros que vous pourriez encore transmettre à vos enfants ! je vous garanti que dans 20 ans, aucune de ces montres
Constantin Weisz ne fonctionnera encore. Mon objectif est de mettre en garde les gens qui cherchent la meilleure affaire possible. Libre ensuite à eux de choisir leur propre philosophie ! J'aime
la vraie et bonne horlogerie et je pense (je crois même !) que l'on peut obtenir à prix TRES raisonnable, des produits vraiment qualitatifs qui ne nous entraîneront pas un jour ou l'autre dans le
domaine de la déception !


De plus, croyez-moi, vous vous faîtes avoir quand même, car ces montres ne coûtent pas plus de 30 à 50 euros à produire, quand ce n'est pas beaucoup moins.... elles utilisent donc un peu la même
méthode qui consiste à vendre très cher, ce qui vaut très peu.


Placer une marque en liste noire n'est pas une opération simple ni dénuée de risque, croyez-moi. De longues enquêtes en ont décidé ainsi, basées sur des critères complexes et réels.


Mais, vous n'êtes pas obligé de me croire !