Articles avec #articles de 2015 tag

Publié le 27 Novembre 2015

Classement de la meilleure boutique 2015

En 2014, nous avons commencé notre évaluation annuelle de la meilleure boutique de montres par Internet. Les 23 critères pour définir notre choix parmi la noria de vendeurs accessibles depuis la France, fixe des conditions très pointues et, le choix est parfois ardu.

Nous analysons en général un grand nombre de boutiques (42 l’an dernier, 50 cette année).

 

Ce qui nous paraît le plus important ne l’est pas toujours pour certaines d’entre-elles, notamment sur le territoire français, nous le regrettons, car l’information détaillée, les prix serrés et les services nous semblent des critères essentiels. Quelques boutiques françaises ont fait de grands efforts et se rapprochent maintenant des meilleurs sites étrangers. Ce n’est que notre espoir de voir l’année prochaine l’émergence de l’une d’entre-elles dans notre classement.

 

En 2015, nous avons été surpris de découvrir l’excellent travail de nos amis espagnols. Il existe certes plusieurs magasins internationaux de vente de montres dits « de luxe », mais pouvoir accéder à des produits neufs fortement remisés reste exceptionnel. La gamme de nos amis du site Relojes Exclusivos comprend certes des montres de haut de gamme neuves et d’occasion récente, mais aussi un large éventail de garde-temps de milieu de gamme tout à fait intéressant, pour ne pas dire « introuvables ailleurs ».

 

L’amabilité de José Luis, l’animateur de Relojes Exclusivos n’exclue pas ses compétences et son service irréprochable. Nous aimons beaucoup ces sites qui savent considérer chaque client comme une personne exceptionnelle.

Le choix, la qualité, le conseil, l’expédition soignée, les prix particulièrement attractifs et le Service Après Vente font de cette boutique accessible en anglais et en espagnol, notre meilleur choix pour 2015.

Nous vous recommandons sans hésitation ses services après lui avoir attribué une note globale de 17,4/20.

 

MBA porté par l’attention et le plébiscite de ses lecteurs poursuivra sa tâche sans faiblir, espérant poursuivre sa réputation de référence. Nous vous souhaitons à tous d’excellentes fêtes de fin d’année, des achats horlogers pertinents et enthousiasmants. Nous vous adressons tous nos vœux pour 2016.

 

https://relojesexclusivos.com/

 

Vous trouverez ci-dessous le tableau des critères permettant le choix de la meilleure boutique de l’année :

 

 

 

Classement des meilleures boutiques Internet

 

 

 

Critères MBA (Blog Montres-Bonnes-Affaires)

 

 

 

Choix des marques                                                                                      100

 

 

 

Choix des modèles                                                                                      100

 

 

 

Adéquation disponibilité/Mise à jour sur le site                                            100

 

 

 

Rapidité de traitement de la commande par Internet                                   100

 

 

 

Qualité du traitement de la commande (absence d’erreurs)                        100

 

 

 

Organisation de l’expédition                                                                         100

 

 

 

Choix des transporteurs (fiabilité)                                                                 100

 

 

 

Gratuité du transport au-delà d’un montant de commande raisonnable      100

 

 

 

Choix des méthodes de paiement et fiabilité/suivi/sécurité                          100

 

 

 

Adéquation des méthodes de remboursement                                            100

 

 

 

Fiabilité du système de Retours (Europe)                                                    100

 

 

 

Qualité des contacts téléphoniques (rapidité, langues, adéquation)            100

 

 

 

Qualité des contacts Emails (rapidité, langues, adéquation)                        100

 

 

 

Qualité du packaging, emballage, présentation                                           100

 

 

 

Service de mise à dimension des bracelets                                                 100

 

 

 

Services de choix produits sur le Site Internet (moteurs de recherches)     100

 

 

 

Présentation globale et détaillée du Site Internet, présence de FAQ           100

 

 

 

Service de Newsletter non intrusif                                                                100

 

 

 

Transparence du travail fourni (éventuellement Webcam)                           100

 

 

 

Disparité des offres (nouvelles collections, promotions)                               100

 

 

 

Services annexes (bracelets, équipements complémentaires)                     100

 

 

 

Transparence sur la qualité de Revendeur Officiel                                       100

 

 

 

Blog maison, Informations techniques                                                          100 

 

Nombre de critères de classement : 23     

Nombre de points maximum :    2300

  

En 2014, nous avons commencé notre évaluation annuelle de la meilleure boutique de montres par Internet. Les 23 critères pour définir notre choix parmi la noria de vendeurs accessibles depuis la France, fixe des conditions très pointues et, le choix est parfois ardu.

Nous analysons en général un grand nombre de boutiques (42 l’an dernier, 50 cette année).

 

Ce qui nous paraît le plus important ne l’est pas toujours pour certaines d’entre-elles, notamment sur le territoire français, nous le regrettons, car l’information détaillée, les prix serrés et les services nous semblent des critères essentiels. Quelques boutiques françaises ont fait de grands efforts et se rapprochent maintenant des meilleurs sites étrangers. Ce n’est que notre espoir de voir l’année prochaine l’émergence de l’une d’entre-elles dans notre classement.

 

En 2015, nous avons été surpris de découvrir l’excellent travail de nos amis espagnols. Il existe certes plusieurs magasins internationaux de vente de montres dits « de luxe », mais pouvoir accéder à des produits neufs fortement remisés reste exceptionnel. La gamme de nos amis du site Relojes Exclusivos comprend certes des montres de haut de gamme neuves et d’occasion récente, mais aussi un large éventail de garde-temps de milieu de gamme tout à fait intéressant, pour ne pas dire « introuvables ailleurs ».

 

L’amabilité de José Luis, l’animateur de Relojes Exclusivos n’exclue pas ses compétences et son service irréprochable. Nous aimons beaucoup ces sites qui savent considérer chaque client comme une personne exceptionnelle.

Le choix, la qualité, le conseil, l’expédition soignée, les prix particulièrement attractifs et le Service Après Vente font de cette boutique accessible en anglais et en espagnol, notre meilleur choix pour 2015.

Nous vous recommandons sans hésitation ses services après lui avoir attribué une note globale de 17,4/20.

 

MBA porté par l’attention et le plébiscite de ses lecteurs poursuivra sa tâche sans faiblir, espérant poursuivre sa réputation de référence. Nous vous souhaitons à tous d’excellentes fêtes de fin d’année, des achats horlogers pertinents et enthousiasmants. Nous vous adressons tous nos vœux pour 2016.

 

https://relojesexclusivos.com/

 

Vous trouverez ci-dessous le tableau des critères permettant le choix de la meilleure boutique de l’année :

Voir les commentaires

Publié le 13 Novembre 2015

Citizen est une bonne marque, mais bien d'autres mériteraient de figurer ici... pourquoi s'y refusent-elles ?

Citizen est une bonne marque, mais bien d'autres mériteraient de figurer ici... pourquoi s'y refusent-elles ?

Voilà une question qui m’est régulièrement posée, au point même d’irriter les inconditionnels de certains de ces garde-temps, qui ne comprennent pas pourquoi on les frustre ainsi !

 

Je voulais ici après cinq années de partages enrichissants vous donner une réponse honnête :

 

Vous savez sans doute :

 

  • Que je refuse le copié/collé et que je n’écris rien qui ne soit vérifié, travaillé le temps nécessaire et, soumis aux marques à quelques exceptions près.

 

  • Que j’essaie de vous apporter non seulement des informations fiables, mais que vous ne trouverez nul part ailleurs (c’est ici l’avantage de contacter les marques avant une publication).

     

Je vous donne aussi toujours un lien vous permettant de commander la montre qui vous plaît.  Malheureusement, certains dirigeants de ces sociétés horlogères ne sont pas d’accord avec le fait de présenter leurs produits – ce qui vous conviendrez, semble assez anachronique dans notre société de consommation.

 

Ce que je veux dire ici, c’est que j’obtiens de ces compagnies deux types de réactions :

 

  • Un silence total (et très généralement je les contacte au moins deux fois).

 

  • Ou carrément un refus (le plus souvent non justifié).

 

Il y a des cas rares où le dirigeant enthousiaste au premier abord, ne donne pas suite ou ne valide pas l’article. Nous avons le cas de la marque Laco pour laquelle estimant que je ne disais rien de compromettant ou de secret et qu’ayant obtenu un accord de principe, je pouvais publier, conservant à la marque la possibilité de proposer un correctif.

 

Ainsi donc, pour les autres, je ne dirai rien… comme je ne dis pas grand-chose d’ailleurs des gammes autres que médianes en horlogerie. Tant pis pour eux et dommage pour nous !

 

Cependant, considérant qu’il existe autour de 500 marques de milieu de gamme au niveau mondial et que nous n’en avons présenté pour le moment qu’environ 130, il nous reste du pain sur la planche pour les prochaines années.

Patience donc pour celles qui méritent de figurer ici.

 

Je vous invite à vous reporter sur un article de janvier 2014 où je comptabilise et nomme toutes les marques qui ne seront jamais présentées ici… sauf miracle de dernière minute.

 

http://montres-bonnes-affaires.over-blog.com/article-parlons-de-certaines-marques-de-montres-122145399.html

Voir les commentaires

Publié le 26 Octobre 2015

La Montre : accessoire de mode... ou mode des accessoires ?

En dehors de l’utilité brute du gourdin, de la sarbacane ou de la sagaie, le genre humain a rapidement apporté à ses instruments et ustensiles des fonctions ornementales. Quand il a commencé à trouver pratique de ne plus avoir à regarder la hauteur du soleil pour reconnaître un moment de la journée, il a réfléchi, se dotant d’un instrument fiable et rapidement portable. On a effectivement toujours aimé pouvoir « porter » sur soi les moyens de savoir où l’on est, avec qui on peut communiquer et à quel moment ! Cette expression « portable » s’est de nos jours insinuée dans tous nos accessoires.

 

Mais le genre humain étant ce qu’il est, et par-dessus tout obnubilé par le besoin de se démarquer, il a fallu systématiquement ajouter aux fonctions pratiques des outils, des qualités esthétiques, voire flatteuses ! Il est assez souvent rapporté que la montre est l’un des seuls bijoux de l’homme… On oublie parfois les bagues, gourmettes, colliers et autres colifichets, mais évidemment, le garde-temps a une valeur ajoutée notable, qui peut parfois se multiplier en stature, par cent ! Les puristes apprécient le savoir faire des concepteurs de ces bracelets-montres et, comme on est naturellement enclin à héler un plombier pour nos problèmes de tuyauterie, plutôt qu’un généraliste du bâtiment ; il semble plus approprié d’acheter nos garde-temps à un spécialiste plutôt qu’à un boulanger !

 

Ceci dit, certains métiers ont pris un malin plaisir à diversifier leurs capacités à produire au même endroit, tout ce que l’homme peut porter : des chaussures aux vêtements, en passant par l’ensemble des accessoires qui peuvent aller du simple foulard, en passant par le portefeuille, jusqu’aux montres… débordant même parfois sur des choses auxquelles ont n’aurait pas pensé au premier abord. Est-ce qu’un plombier saurait cuire du pain dans un four de boulanger… ou même préparer des gâteaux ? J’en vois certains qui lèvent le doigt, disant « oui, bien sûr, pourquoi pas ! ». Si personnellement je pense pouvoir changer le bracelet d’une montre ou même la réassembler une fois démontée, je ne pense pas être capable de la régler au quart de poil comme le ferait un homme du métier. Je ne suis pas en train de dire qu'il faut tout compartimenter, mais s’il faut à un psychologue-criminologue, onze années d’études pour être opérationnel, le mot « spécialiste » revêt une signification concrète.

 

Que se passe t-il aujourd’hui ?

 

Ces maisons de mode qui produisent des vêtements ou des chaussures souvent de grande qualité, se sentent poussées à augmenter leurs revenus en proposant aussi des montres – elles bénéficieront ainsi de la réputation initiale, parfois sans doute dans l’esprit des gens qui feront l’amalgame. Quelques-unes se sont investis plus lourdement dans cette démarche avec bonheur – Je pense à Montblanc, l’excellent architecte des outils d’écriture, qui a créé une manufacture horlogère possédant les mêmes magnifiques atouts de ses confrères, mettant le même cœur et la même ardeur à produire des objets en tous points superbes dans les deux matières.

 

Mais ce n’est pas toujours le cas.

 

Je ne dénigrerai personne, mais j’attirerai plutôt l’attention sur la véritable qualité à laquelle on peut s’attendre de la part de sociétés multiservices qui proposent aussi des montres. Il y en a qui avec le temps ont appris la leçon, faisant finalement appel aux meilleurs assembleurs (qu’ils soient en Suisse, ou à Hong Kong), afin de proposer des articles « suffisants » et qui ne dénatureront pas leur image globale. Mais quelles sont ces maisons ? Vous le savez peut-être, moi, pas vraiment ! Quel est donc le reproche que nous pouvons leur faire ?... le manque de communication !

 

Rares en effet sont aujourd’hui les fabricants d’horlogeries (surtout dans la gamme standard) qui sont suffisamment honnêtes pour dire où sont assemblés leur produits et par quel qualités d’entreprises, car il existe malheureusement des sous traitants qui vont du meilleur au pire ! Ils se rejoignent souvent avec les entreprises multi produits qui ne sont pas équipées (en raison des coûts) pour produire elles-mêmes. Nous en sommes réduits à guetter le moindre indice qui nous aiguillera vers leur choix d’un mouvement de montre de qualité ou la décision de gagner un label, comme du « Swiss Made » ! Malheureusement, plus nous avançons et plus ce phénomène échappe à tout contrôle, car chacun veut sa part du gâteau (offre et demande oblige), mais cela ne pousse pas la partie vers l’excellence au contraire !

 

Je sens depuis un moment que vous attendez de moi que je vous donne des noms ! Allez, soyons raisonnables, si vous abordez la question honnêtement, vous saurez rapidement devenir clairvoyants. Je n’ai ni pour vocation, ni pour avantage de dénigrer tous ceux qui veulent finalement honnêtement faire commerce. C’est l’acheteur qui a le dernier mot ! Sachez seulement que plus l’aventure est récente et plus elle a de chances de s’améliorer. Ce qui est le plus important, c’est de savoir ce que nous voulons ! Un bon commerçant vous donnera toujours ce qui compte le plus à vos yeux, même si ce n’est qu’en apparence.

 

Fin 2016, j'ai rédigé un article plus complet avec une analyse des marques de mode. Voir ici : Mode et montres...la difficile alliance

 

Voir les commentaires

Publié le 2 Octobre 2015

Qu'est devenue Minerva ?

On trouve encore à notre époque des montres de la marque Minerva à des prix élevés, mais l’histoire de ces garde-temps que l’on croit aujourd’hui disparus demande une petite explication.

 

En effet, il n’est pas rare de trouver chez tous les bons distributeurs de montres d’occasion des modèles Minerva entre 3500 et 15 000 euros. Les tous premiers modèles en bon état général ne descendent guère en dessous de 1000 euros.

 

La Manufacture qui a avantageusement pris le nom de la Déesse Romaine de l’Artisanat… mais aussi de la Sagesse, date de bien longtemps, puisque c’est la famille Robert qui l’a fondée dans le village de Villeret en Suisse peu avant 1860.

Ce n’est qu’en 1923 que le nom de Minerva a été choisi. Auparavant, on la connaissait sous le nom de Fabrique de Faverges. En 1940, c’est la famille Frey employée depuis des années par les créateurs qui en prend le contrôle, conservant le nom de MINERVA jusque dans les années 2006. Entre temps, elle aura changé de mains à plusieurs reprises jusqu’à son acquisition par le groupe Richemont.

 

On lui connaît de très fameux calibres, dont le N° 9CH dans les années 1910, le N°20 à roues à colonnes dans les années 1925, améliorant le 13CH, le N°48 dans les années 1945 et surtout le fameux 175, conçu par André Frey et qui a été fabriqué par la suite par Ebauches et qu’on nomme souvent Venus.

 

L’entreprise subit le contre coup de l’avènement du Quartz en 1970, comme toutes les autres fabriques Suisses spécialisées dans le mécanique, perdant pratiquement le quart de son personnel.

 

L’usine construite en 1902 existe toujours à Villeret et produit de magnifiques mécanismes, dont quelques chronomètres splendides, mais qu’est-il advenu du nom ? Tout simplement celui d’un concepteur exclusivement rattaché à une récente et très qualitative marque d’horlogerie : Montblanc ! ...elle-même membre du groupe Richemont.

Qu'est devenue Minerva ?

Voir les commentaires

Publié le 27 Mai 2015

Interview sur supermontre.com

Nicolas Lorenzon, passionné par les montres connectées et qui en partage l'actualité sur son Blog :  http://www.supermontre.com m'a récemment questionné sur ma vision du phénomène et mes sentiments sur le milieu horloger.

 

Vous pouvez retrouver cet échange intégral ici : INTERVIEW

Cela vous donnera l'occasion de découvrir ses autres articles.

 

Merci à Nicolas pour ce partage et longue vie à SuperMontre !

Voir les commentaires