Articles avec #informations 2017 tag

Publié le 28 Février 2017

Montre Paul Peugeot Or 1957

Montre Paul Peugeot Or 1957

Tout le monde connaît la famille Peugeot (« Pege Poix », c’est à dire « marchand de poixou de résines et goudrons »).

 

Pour les automobiles françaises, nous en sommes depuis 1810, à la 8ème génération ! https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Peugeot.

200.000 employés constituent aujourd’hui cette formidable force de réalisation et d’invention. On compte aussi un nombre considérable de collaborateurs portant ce nom, toutes générations confondues, ayant travaillé dans les réalisations de la famille – avec d’ailleurs des séparations bien définies par activités. Depuis les moulins à café jusqu’aux bicyclettes, après avoir démarré par la transformation du moulin familial en aciérie, tout au début du XIXème siècle. On fabriquait alors des lames de scie et (tenez-vous bien), des ressorts pour l’horlogerie !

 

Peugeot aurait-il cependant un jour fabriqué des montres, y a-t-il dans la famille un dénommé Paul ?

 

NON !

Montre publicitaire peugeot

Montre publicitaire peugeot

On peut certainement trouver des montres publicitaires marquées et distribuées par Peugeot automobile, mais elles étaient fabriquées par des entreprises externes et n’ont gardé que peu de valeur.

 

ALORS ?

 

Paul Peugeot, qui est-ce ? Probablement un homonyme ou même un cousin éloigné dont on sait qu’il était installé en Italie du nord dans les années 1957. Son crime : être horloger et fabriquer à la main des montres en or massif ! Très vite la société se développa et certaines fabrications reçurent le label Swiss Made, et cela dès 1970. Des garde-temps de réelle qualité, appréciés et distribués dans le monde entier (re-tenez-vous bien !)… à 10 million d’exemplaires !

 

Il est pourtant assez peu courant de dénicher aujourd’hui des montres dites « vintage » de cette époque avec le logo « PP Peugeot ». Quelques rares modèles or sont encore en circulation sur eBay ou les sites spécialisés.

PP Peugeot plaqué Or, Cristaux de Swarovski

PP Peugeot plaqué Or, Cristaux de Swarovski

L’entreprise des montres Paul Peugeot finit par être rachetée dans les années 78/80 par le Groupe américain Viva Time Corporation, installé à New York, un groupe horloger aux multiples marques, inconnues en Europe (TKO Orologi, Gino Franco, Trax, Timetech, Sesame Street ou Viva qui vient d’être discontinuée). La marque fut alors réorientée dans les années 1982 vers un registre plus proche de la Mode et abandonna les métaux précieux.

Logo Paul Peugeot

Logo Paul Peugeot

Aujourd’hui, les montres Paul Peugeot poursuivent leur développement en Amérique http://www.peugeotwatches.com/, avec un logo très simple, et qui bien que ressemblant au lettrage ancien de la marque automobile, ne revendique aucune filiation. Cependant le doute reste entretenu par certains fournisseurs anglais qui vendent sous l’appellation des « Automobiles Peugeot » quelques modèles à usage promotionnel.

C’est sans doute la raison pour laquelle il n’y a pas de dispute entre les deux familles Peugeot (véhicules et garde-temps).

Montre Peugeot promotionnelle actuelle

Montre Peugeot promotionnelle actuelle

Finalement on retrouve très souvent des marques de montres qui nous font penser aux automobiles, comme Porsche, Chevrolet ou bien des avions comme Messerschmitt… et le flou artistique continue de planer sur les relations entre les deux mondes.

 

Les montres Paul Peugeot sont probablement fabriquées en Asie, avec des mouvements Quartz japonais. La marque américaine reste imprécise sur la production de certains modèles Swiss Made plus élaborés. Je n’en ai pas découvert ! Tout juste trouvons-nous quelques pièces plaquées or embarquant un module Quartz suisse et quelques cristaux de Swarovski.

Montres Quartz Paul Peugeot actuelles

Montres Quartz Paul Peugeot actuelles

On peut acheter la plupart des modèles sur le Site de la marque, sur Amazon ou eBay. Ils ne présentent pas d’intérêt extraordinaire et sont commercialisés à des prix de 100 à 300 euros. Quelques garde-temps automatiques atteignent 450 euros, mais les mécanismes sont probablement également chinois ou même japonais (si l’on se fie aux visuels disponibles). Ce sont des montres ordinaires vendues avec le même type de marge que d’innombrables marques courantes internationales.

Montre Paul Peugeot Automatique actuelleMontre Paul Peugeot Automatique actuelle

Montre Paul Peugeot Automatique actuelle

Ceci dit... Peugeot Automobile conserve une capacité extraordinaire de création avec son Peugeot Design Lab, qui dessine pour l'automobile, mais aussi pour le rail, l'aviation et même la grande distribution.

En partenariat avec la nouvelle marque horlogère Suisse Pecqueur Conceptuals, le Studio vient en 2015 de proposer un nouveau garde-temps... à différentiel (comme pour l'automobile) de toute beauté.

La montre "Concept" de Pecqueur Conceptuals, par le Peugeot Design Lab

La montre "Concept" de Pecqueur Conceptuals, par le Peugeot Design Lab

Voir les commentaires

Publié le 18 Février 2017

Montres sino-germaniques

Probablement sur MBA, la question qui revient le plus souvent est : Peut-on faire confiance aux montres dites « sino-germaniques » ?

 

Cette appellation date de quelques années et tente de définir une catégorie de garde-temps aux noms européens (le plus souvent germaniques), mais produits en « sous-main » par des firmes chinoises.

Cette définition pourtant n’est pas aussi exacte que cela, car des sociétés européennes ou américaines font aussi fabriquer par des asiatiques, des marques qu’ils distribuent directement en occident.

 

C’est probablement en Allemagne où la réglementation est peut-être moins regardante sur l’usage approprié des noms, que ce phénomène a démarré.

Une occasion de proposer des produits horlogers dont le nom est familier ou à consonance alléchante et qui laissent entendre une certaine qualité !

Finalement, une opportunité de vendre très cher des montres fabriquées à faible coût. Le plus souvent, ces pièces sont clinquantes avec profusion de couleurs et d’effets fastueux, mais possèdent des mécanismes de très basse qualité et sont mal finies.

 

On ne compte plus les litiges sur les avis de consommateurs : aiguilles qui se détachent, verres mal posés, étanchéités aléatoires, arrêts prématurés du fonctionnement, décollements des traitements de couleur, détachements des bracelets ou allergies provoquées par les cuirs de mauvaise qualité, problèmes de finition etc. Des incidents qu’on ne s’attend pas à trouver sur des montres qui ventent une classe exceptionnelle. Je ne parle pas du Service Après Vente qui est très compliqué !

 

Pour emporter la décision d’achat, ces marques utilisent souvent (et parfois systématiquement), la vente soldée sur des boutiques spécialisées. On vous prêche la bonne affaire… jusqu’à des 80% de remise !

Dans la jungle dense autant qu’étendue de la myriade de marques disponibles sur le marché, comment s’assurer de la bonne affaire ?

 

On vous l’a dit ici de nombreuses fois, mais nous ne sommes pas les seuls !

Méfiez-vous de ces fluctuations de prix, intéressez-vous à l’origine de la marque, regardez ce que les acheteurs floués ou dupés disent.

Est ce que la marque possède pignon sur rue et si le Site Internet - quand il existe - n’annonce pas des prix exorbitants sans les justifier par la qualité des composants.

 

Un mécanisme automatique chinois coûte une dizaine d’euros et s’il n’est pas originaire d’Asie, on vous le dit avec fierté ! Le reste ne coûte pas plus cher, si bien que ce qu’on semble vous vendre au prix fracassé de 150 euros, produira pour le simple soldeur un bénéfice encore très intéressant… Et dire que vous auriez pu l’acheter 1000 euros !

 

Certaines marques brouillent encore plus les pistes : on vous vendra sur la même boutique des modèles approchants dont les prix pourront varier de 12 à 600 euros…(Philip MERCIER).

Incohérence entre le prénom anglicisé et le nom français : Philip ou Philippe Mercier était un peintre Allemand d'origine Huguenote

Incohérence entre le prénom anglicisé et le nom français : Philip ou Philippe Mercier était un peintre Allemand d'origine Huguenote

Heureusement, il existe encore des marques qui ne tentent pas de profiter de ce miroir aux alouettes en vendant au juste prix, à peu près les mêmes genres de modèles (fabriqués avec les mêmes composants). Vous gardez donc le choix de prendre le risque de tomber sur un mauvais lot.

 

Nous en avons trop dit pour ne pas vous laisser seulement deviner le nom des marques dont nous parlons, aussi je tiens à vous livrer ici celles qui vous respectent cependant, dans la notion de rapport qualité prix :

 

ACCURIST,

CHARLES HUBERT PARIS, 

GIGANDET,

M. JOHANSSON,

NAVIFORCE,

ORKINA,

KRONEN & SOHNE,

PRECIMAX,

REGENT,

ROTHENSCHILD,

STEINHAUSEN,

TAUCHMEISTER,

INGERSOLL,

PERIGAUM

et quelques autres, qui ne vous vendront jamais plus cher un produit, que ce qu’il coûte réellement.

 

August STEINER est parfois très bon marché, à d'autres moments horriblement chère. J'ai vu une montre dite acier après 3 ans de mauvais traitements... une calamité pour l'apparence... et pourtant une extraordinaire résistance du verre aux jets de soudure en atelier !

 

Cependant, si vous souhaitez réellement dépenser une somme comprise entre 500 et 1000 euros et être rassurés sur la qualité du produit, pourquoi ne regarderiez-vous pas une marque comme par exemple Saint HONORE ? Vous n’aurez pas de surprise !

Montres sino-germaniques

Alors, venons-en à la liste des marques sino-germaniques que je vous déconseille. Notez qu’il existe des nuances complexes que vous devrez détricoter pour aller plus loin. Certaines marques comme Jost BURGI ( ne pas confondre avec BURGÏ ) qui vendent essentiellement en boutique physique, se classent encore à des niveaux de prix élevés.

 

Voici donc la liste de marques déconseillées et toujours vendues beaucoup trop chères (même soldées) :

 

AKRIBOS XXIV

ANDRE BELFORT

BOUDIER & CIE

CONSTANTIN DURMONT *

CONTINUUM

CHISTIAN VAN SANT

CRONENBERG

CHRONO DIAMOND

DIAMSTARS

GRAFENBERG

HERITOR

HINDENBERG **

INGRAHAM

JAVELLE

JEAN BELLECOUR

JOH.ROTHMAN

LUCIEN PICCARD

MATHIS MONTABON

REICHENBACH

RICHTENBURG

SWISS EAGLE

VIVIENNE WESTWOOD

WITTNAUER

 

* le cas de CONSTANTIN DURMONT comme HEINRICHSSOHN est un peu particulier : Un site en Allemand avec une adresse principale en Angleterre... Les prix sont très aléatoires et pourraient faire porter la marque dans la liste de celles qui vous respectent. Cependant, si la plupart des prix ne sont pas trop excessifs (par exemple sur Amazon), certains produits sans assurance de qualité sont encore trop chers !

 

** Pour ce qui concerne HINDENBERG (groupe Chronos, comme André Belfort), bien que l'on trouve des calibres ETA, Sellita et Miyota avec des verres saphir, les prix restent astronomiques (on peut acheter du pur Swiss made, comme par exemple GLYCINE à la moitié du prix de ces montres). Les Forums regorgent de gens mécontents qui se plaignent du manque de fiabilité de ces produits hybrides. Tout est dans le contrôle qualité !

 

Pendant un certain temps, la marque ELYSEE a fait émerger divers doutes. Les montres d'il y a quelques années n'étaient pas toujours fiables, ni parfaitement finies. L'origine des produits n'était pas non plus transparente. Depuis quelques mois, la marque s'est renouvelée. Elle affirme et prouve que l'assemblage et les contrôles poussés sont bien réalisés à Düsseldorf en Allemagne. la marque utilise des calibres Seiko, Miyota, Ronda et Valjoux 7750. Les verres sont en saphir traités antireflet et les composants sont essentiellement Européens. Un rajeunissement bienvenu, qui lève les équivoques persistantes sur les forums.

 

En général, la seule exception acceptable viendra de l’usage d’un véritable verre saphir, de celui d’un mécanisme automatique japonais ou d’un quartz suisse ou Japonais… et même dans ces cas là, vous devriez avoisiner les 100 euros quand l'assemblage est réalisé en Chine et 300 euros quand il est fait en Europe ! Ne vous laissez jamais duper par le soi-disant label « Swiss Made » sans qu’il soit absolument certifié. Encore une fois, méfiez-vous de la finition et assurez-vous de la présence de contrôles de fabrication.

Finalement, pour 150 à 250 euros, vous obtiendrez toujours une montre automatique de fabrication japonaise que vous garderez de nombreuses années sans le moindre souci et, pour le même prix, des montres à quartz suisses ou allemandes, avec les mêmes garanties !

 

Ces montres sino-germaniques qui annoncent des calibres automatiques chinois (hors Seagull), restent à des prix de fabrication extrêmement bas et leur fiabilité ne dépasse pas quelques petites années, quand elles ne tombent pas en panne rapidement.

 

A vous de voir !

Voir les commentaires